Kiosque

  • Rechercher
  • Faire de la France un champion mondial de la « Smart Economy » à l’horizon 2025.

  • Jamais la mondialisation n’a autant été mise au banc des accusés comme une cause des difficultés
    identitaires, sociales et économiques que traverse notre pays (désindustrialisation, fuite des cerveaux, chômage de masse…). La montée des protectionnismes et la contestation de la globalisation nous imposent d’avancer résolument vers un modèle de croissance qui arrime les français, nos entreprises et nos territoires à la mondialisation.  Une mondialisation équilibrée et juste apporte en effet des relais de croissance formidables. La mondialisation
    est le levier le plus rapide pour créer de la croissance et des emplois. Et la France a des atouts reconnus dans le monde. Nos savoir-faire et nos talents sont encore appréciés et
    souvent attendus par nos partenaires internationaux. Soyons conquérants en Europe et à l’international, favorisons le « jouer collectif » et faisons rayonner les
    talents français. La France est attendue dans le monde. Nous avons la capacité de redevenir un influenceur de premier plan sur la scène internationale en plaçant l’entreprise au cœur de notre politique étrangère. Le futur est à inventer. C’est le moment d’agir.

  • L’Europe se trouve aujourd’hui prise dans toutes les grandes transformations d’un monde incertain où la liberté et la paix sont toujours menacées. Elle fait face à une situation internationale sans précédent depuis la chute du mur de Berlin, à une mondialisation qui rebat les cartes et à une crise identitaire touchant chacun de nos pays en Europe et ravivant les populismes.

  • L’AFRIQUE, UN MOTEUR ÉCONOMIQUE MONDIAL. Le développement économique est un puissant facteur de stabilité pour tous sur le long terme. L’Afrique, l’Europe et la France en ont collectivement besoin. À travers ses entreprises, la France doit accompagner cette réalité sur ce chemin de prospérité grâce notamment au développement de partenariats renforcés et durables.

  • “ L’index Up40 incarne une nouvelle génération
    d’entrepreneurs français tournés vers l’Afrique.
    Cette force entrepreneuriale méconnue projette notre
    relation avec le continent sur des secteurs porteurs
    de façon concrète, efficace, innovante. »

  • Créé en 1989, MEDEF International est une association loi 1901, présidée par M. Frédéric SANCHEZ, président du directoire de Fives Groupe, depuis le 25 mai 2016. Il a pris la succession de M. Jean BURELLE, président de Burelle SA.

  • Depuis le dernier CEFIC qui s’était tenu le 30 septembre 2013 à Paris, le Conseil des affaires France-Russie s’est réuni 14 fois, soit en format restreint (partie française uniquement) soit en plénière (avec le RSPP et les entreprises russes). MEDEF International est resté fortement mobilisé avec les entreprises françaises et la Chambre de Commerce et d’Industrie franco-russe, les Conseillers du Commerce extérieur de la France, pour affirmer à ses partenaires russes, privés et publics, son engagement, maintenir les liens d’affaires et d’amitié tissés au fil des dernières décennies et préparer l’avenir.

  • En 2005, lorsque j’ai pris la tête de MEDEF International, une association créée en 1989 par François-Xavier Ortoli, ancien ministre des Finances, et François Périgot, président du CNPF, cette mission m’a d’emblée enthousiasmé : aider les entreprises  déjà présentes à l’international, à diversifier leurs débouchés, à développer leurs activités mondiales et au final, maintenir, voire renforcer, leur présence sur le territoire national  ! 10 ans plus tard, je suis fier d’avoir pu accompagner ce mouvement des entreprises françaises vers le monde. MEDEF International a pris de l’ampleur, aussi bien par le nombre de ses actions et de ses membres, que par la qualité des services rendus et de son réseau (…)…

  • Depuis la dernière Commission mixte, en octobre 2014, le Conseil des affaires franco-kazakhstanais (CAFK ou Conseil des affaires dans la suite du document), co-présidé par Yves-Louis Darricarrère pour la partie française et Aydan Karibjanov pour la partie kazakhstanaise, a intensifié ses activités pour promouvoir davantage encore les relations économiques bilatérales entre la France et la Kazakhstan et pour favoriser la réalisation de projets et de coopérations entre partenaires français et kazakhstanais. Durant les deux dernières années, les principales actions suivantes ont été conduites.

  • Chers amis, l’année 2014 a été marquée par des crises politiques, humanitaires et militaires au Proche-Orient, en Afrique, en Asie, à l’est de l’Europe … autant de tensions et de drames qui ont impacté les économies des pays concernés voire leurs voisins. Fièvre Ebola, luttes pour le pouvoir en Libye, guerre en Ukraine et sanctions contre la Russie, expansion du terrorisme du Proche-Orient à l’Afrique, tensions territoriales en Asie, … Les entreprises françaises présentes dans ces grandes régions du monde en ont subi le contrecoup et ont essayé de s’y adapter (…)…

  • Rapport annuel de MEDEF International au titre de l’année 2013.

  • En 2011, je soulignais la « complémentarité exacerbée » de l’Europe, de l’Asie, des Amériques et de l’Afrique ; la nécessité pour nos entreprises d’être les plus présentes possibles sur ces terres de croissance, et d’adapter leur offre à ces marchés émergents. Cette tendance s’est confirmée en 2012. Se développer à l’international n’est plus seulement une condition d’avenir, c’est aujourd’hui vital.

123