Kiosque

  • Rechercher
  • In order to enhance the development of French companies in the digital sector in emerging markets experiencing high growth rates, MEDEF International has established a dedicated internal task force.

    The Digital Task Force (DTF) of MEDEF International is chaired by Marc RENNARD, Orange’s Deputy CEO Customer Experience & Mobile Banking. Olivier MOREAU, Vice President Business Development at Bureau Veritas GSIT, is vice chairman.

  • Afin de renforcer le développement des entreprises françaises du secteur numérique sur les marchés émergents et en fort développement, MEDEF International a lancé en son sein une Task Force dédiée à ce secteur.

  • En prenant la présidence de MEDEF International, le 26 mai 2016, j’ai trouvé une association ultra-dynamique, agile et innovante comme une start-up.

    Avec 23 collaborateurs, MEDEF International a la capacité de démultiplier les réseaux des entreprises françaises dans le monde, à tous les niveaux : business, diplomatie, gouvernements. La jeunesse des équipes, leur enthousiasme et leur professionnalisme en fait un instrument exceptionnel à la disposition de tous ceux et celles qui veulent aller au- delà des frontières, sur des marchés difficiles d’abord mais prometteurs en affaires.

  • Note du MEDEF sur les sanctions de l’Union européenne sur la Russie.

  • MEDEF International is a non-profit private-funded organisation, created in 1989 by MEDEF, the French Business Confederation (750.000 companies). MEDEF International is the most representative organisation of the French private sector at an international level. It is chaired by Mr Frederic SANCHEZ, CEO of FIVES GROUP.

  • L’AFRIQUE, UN MOTEUR ÉCONOMIQUE MONDIAL. Le développement économique est un puissant facteur de stabilité pour tous sur le long terme. L’Afrique, l’Europe et la France en ont collectivement besoin. À travers ses entreprises, la France doit accompagner cette réalité sur ce chemin de prospérité grâce notamment au développement de partenariats renforcés et durables.

  • Faire de la France un champion mondial de la « Smart Economy » à l’horizon 2025.

  • Faire de la France un champion mondial de la « Smart Economy » à l’horizon 2025.

  • Jamais la mondialisation n’a autant été mise au banc des accusés comme une cause des difficultés
    identitaires, sociales et économiques que traverse notre pays (désindustrialisation, fuite des cerveaux, chômage de masse…). La montée des protectionnismes et la contestation de la globalisation nous imposent d’avancer résolument vers un modèle de croissance qui arrime les français, nos entreprises et nos territoires à la mondialisation.  Une mondialisation équilibrée et juste apporte en effet des relais de croissance formidables. La mondialisation
    est le levier le plus rapide pour créer de la croissance et des emplois. Et la France a des atouts reconnus dans le monde. Nos savoir-faire et nos talents sont encore appréciés et
    souvent attendus par nos partenaires internationaux. Soyons conquérants en Europe et à l’international, favorisons le « jouer collectif » et faisons rayonner les
    talents français. La France est attendue dans le monde. Nous avons la capacité de redevenir un influenceur de premier plan sur la scène internationale en plaçant l’entreprise au cœur de notre politique étrangère. Le futur est à inventer. C’est le moment d’agir.

  • L’Europe se trouve aujourd’hui prise dans toutes les grandes transformations d’un monde incertain où la liberté et la paix sont toujours menacées. Elle fait face à une situation internationale sans précédent depuis la chute du mur de Berlin, à une mondialisation qui rebat les cartes et à une crise identitaire touchant chacun de nos pays en Europe et ravivant les populismes.