Nos prochaines actions

  • Rechercher

Afrique - Transport aérien

mardi18juin
FRANCE MEDEF 55 Avenue Bosquet 75007 PARIS Voir sur la carte
S'inscrire

 

L’African Business Lawyers’ Club (ABLC) et MEDEF International vous invitent à la 8ème édition de la conférence annuelle de intitulée «African Air Transport : Sky is the limit ?»

Bien que le continent africain reste relativement en marge du trafic aérien mondial (l’Afrique représente seulement 4,5% du trafic aérien mondial), de plus en plus de pays se démarquent en disposant de compagnies et d’aéroports performants :

  • Des « champions » parmi les transporteurs : Royal Air Maroc, Ethiopian Airlines, Egyptair et Kenya Airways.
  • Des aéroports dynamiques : Johannesburg (20 millions de passagers), Le Caire (15 millions de passagers), Cape Town (9 millions de passagers) et Aéroport Casablanca (8 millions de passagers).

Les défis que le secteur aérien africain doit relever sont nombreux (dépendance vis-à-vis de la sphère politique, organismes de contrôle souvent inefficaces, des flottes ou des aéroports anciens ou inadaptés, coût élevé des trajets et des vols intra-africains très restreints) mais le potentiel généré par cette industrie sur le développement économique et social du continent est considérable : favoriser l’intégration régionale, promouvoir une formation à forte valeur ajoutée, faciliter la circulation des personnes et des biens, améliorer l’accès à la santé et à la nourriture, accompagner une politique touristique, etc.

Par ailleurs, l’urbanisation accélérée du continent et le développement des classes moyennes devraient changer la donne pour le ciel africain. Selon l’International Air Transport Association (IATA), le marché aérien africain devrait connaître une croissance moyenne de 5,7% par an jusqu’en 2034 et le secteur aérien pourrait créer plus de 800 000 emplois au cours des vingt prochaines années !