Régions

Afrique du Nord

Algérie

Le Conseil d’AFFAIREs France-ALGERIE de MEDEF International

On estime à près de 450 le nombre d’entreprises et d’entrepreneurs français implantés en Algérie, employant environ 40 000 salariés (générant plus de 100 000 emplois indirects). Ces derniers réinvestissent dans le pays une majorité de leurs bénéfices (autour de 80% pour les sociétés les plus importantes). L’Algérie est le premier marché à l’exportation de la France vers l’Afrique, et un investisseur de premier rang.

Présidé par Jean-Louis CHAUSSADE, président du groupe SUEZ, le conseil d’affaires France – Algérie appuie le développement des entreprises françaises en Algérie depuis 1989.

Les réunions que nous organisons régulièrement au sein du conseil :

  • permettent une mise en relation des entreprises françaises de manière directe, régulière et suivie avec :
    • les membres du gouvernement et décideurs publics locaux,
    • les responsables administratifs et décideurs économiques publics à compétence transversale et sectorielles,
    • les entreprises algériennes, partenaires indispensables pour développer les affaires dans le pays.
  • offrent aux entreprises des clés de compréhension et de décision pour leurs activités, principalement sur :
    • les opportunités d’affaires découlant, dans chaque secteur, de l’évolution du marché et des priorités de l’exécutif,
    • l’environnement des affaires, les conditions d’exercice et d’investissement, l’accès aux marchés publics,
    • le financement et la conduite de projets locaux, les formes de partenariat et la localisation,
    • la structuration de filières et de secteurs d’activités,
    • et plus généralement des éléments de compréhension des risques et opportunités liées aux évolutions internes et de l’environnement régional du pays;
  • amplifient le partage d’expérience entre entreprises françaises de toutes tailles, actives en Algérie, et favorisent la rencontre de nouveaux partenaires sur ce marché.

En 2019, l’Algérie a traversé une crise politique et économique, conjuguée à une baisse du prix du baril, dont dépend considérablement la santé de l’économie algérienne. Nous avons travaillé au plus près de nos administrations publiques et partenaires pour favoriser le partage d’expérience, et contribuer à trouver des solutions pour accompagner les entreprises françaises impactées par la crise économique, et les accompagnons dans la relance des activités, pour renouer les liens avec les décideurs publics et privés du pays.

  • M. Jean-Louis CHAUSSADE
    Président du Conseil
    Président de JLCH CONSEIL