Nos prochaines actions

  • Rechercher

Ukraine - BEI : Financements et projets en Ukraine

mardi04juin
France 20 avenue Rapp 75007 Paris 11h-12h30 Voir sur la carte

réunion du conseil d’entreprises France-Ukraine et du pôle Financements internationaux

Le conseil d’entreprises France-Ukraine et le pôle Financements internationaux vous invitent à une réunion autour des équipes Ukraine de la BEI, le mardi 4 juin 2024 de 11h00 à 12h30 (heure française).

Créée en 1958 et basée à Luxembourg, la BEI est la banque de développement de l’Union européenne (UE) et constitue le plus grand prêteur et emprunteur multilatéral. La majorité de ses engagements vise à soutenir le développement et l’intégration de l’UE mais elle intervient également à l’extérieur de l’UE au travers de prêts (90 % de ses engagements financiers), investissements en fonds propres, garanties et services de conseil. En 2023, le Groupe BEI a engagé 78,3 Mds EUR de financements, dont 9,5 Mds EUR en dehors de l’UE.

Présente en Ukraine depuis 2007, la BEI a intensifié son soutien financier depuis l’invasion russe en 2022. Son portefeuille d’opérations signées dans le pays s’élève actuellement à 7,3 Mds EUR.

En 2024, une enveloppe de 560 M EUR (500 M EUR de prêts et 60 M EUR de subventions de l’UE) sera déployée pour mettre en œuvre des projets visant à maintenir les services essentiels, réparer les infrastructures endommagées par la guerre et moderniser les axes d’exportation. Sur le plus long terme, les opérations de la BEI en Ukraine seront soutenues par l’ « Ukraine Facility » de l’UE (appui de 2 Mds EUR) et par une enveloppe de 100 M EUR de la BEI dédiée aux services de conseil.

Dans ce contexte, cette réunion sera l’occasion de :  

  • connaître les modalités d’intervention de la BEI, dont peuvent bénéficier les entreprises françaises, en faveur du (i) secteur public (logement et rénovation de bâtiments publics, infrastructures municipales, énergie, routes, chemins de fer, soins de santé, protection civile, etc.) et (ii) secteur privé (financement du secteur agricole et agro-industriel, instruments de partage des risques, etc.)
  • partager l’expertise et les solutions portées par les entreprises françaises en matière de services essentiels et de reconstruction ; 
  • échanger sur les attentes, opportunités et freins à l’investissement rencontrés par les acteurs privés en Ukraine. 

La langue de travail de cette réunion sera le français.