Nos prochaines actions

  • Rechercher

Albanie - Ambassadrice de France

jeudi04novembre
FRANCE 55 Avenue Bosquet 75330 Paris 09h00 à 10h30 Voir sur la carte

REUNION DU CONSEIL D’ENTREPRISES FRANCE-ALBANIE autour de

Mme Elizabeth BARSACQ, ambassadrice de France en Albanie,

et de Mme Florence DOBELLE, cheffe du service économique à Sofia

Le Mouvement des Entreprises de France International (MEDEF International) vous invite à prendre part à la prochaine réunion du conseil d’entreprises France-Albanie, organisée le jeudi 4 novembre de 9h00 à 10h30 autour de Mme Elizabeth BARSACQ, ambassadrice de France en Albanie et de Mme Florence DOBELLE, cheffe du service économique à Sofia.

L’Albanie, petit pays de près de 3 millions d’habitants situé au sud des Balkans occidentaux, a été durement touché par la crise due à la pandémie de Covid-19 et par un séisme dévastateur survenu fin 2019. La baisse des revenus liés au tourisme, la chute des transferts de la diaspora et la forte dépendance commerciale de l’Albanie vis-à-vis de l’Italie ont été les principales causes de la récession : sur l’ensemble de l’année 2020, le pays a ainsi connu une baisse de 3,5% de son PIB et a dû faire appel à l’assistance conjointe de l’UE et du FMI pour faire face à la forte dégradation de ses finances publiques.

Après une campagne sous haute tension, le parti socialiste, déjà au pouvoir en Albanie, a remporté les élections législatives d’avril dernier ce qui a permis à Edi RAMA de remporter un troisième mandat à la tête du Gouvernement. Toutefois, l’opposition et la majorité parlementaire se rejoignent dans une défense unanime de l’intégration le plus vite possible de l’Albanie à l’Union européenne. Le pays a d’ailleurs obtenu en 2014 le statut de pays candidat à l’adhésion à l’Union européenne et les conclusions du Conseil du 25 mars 2020 ont acté l’ouverture des négociations d’adhésion à l’UE.

En raison de sa situation géographique, et malgré la faiblesse de ses institutions politiques et judicaires, l’Albanie reste un pays attractif pour les investissements. L’Union européenne attend beaucoup du nouveau Gouvernement, notamment sur le plan de la lutte contre la corruption et le crime organisé qui conditionne l’assistance macro-financière de l’UE.

Cette réunion aura donc pour objectifs :

  • De faire un point sur la situation politique et économique en Albanie, et notamment d’évaluer les perspectives européennes du pays ;
  • De mieux comprendre les évolutions et les opportunités des secteurs porteurs albanais (infrastructures, énergie, agriculture, tourisme, aménagement urbain) ;
  • D’échanger directement avec l’ambassadrice et la cheffe du service économique pour faire avancer vos projets et démarches en Albanie.

1 représentant par entreprise, priorité aux membres de MEDEF International dans la limite des places disponibles.