Nos prochaines actions

  • Rechercher

Oman - Agence international de l’Energie

mercredi14septembre

OmanSiteWeb2-100

REUNION DU CONSEIL D’ENTREPRISES FRANCE-OMAN et de la task force hydrogene

M. Abdullah AL-ABRI, consultant à l’Agence international de l’Energie (IAE)

A l’exemple de ses voisins du golfe arabique, le Sultanat d’Oman affiche de fortes ambitions dans le domaine de l’hydrogène vert. Afin de se positionner comme l’un de ses principaux producteurs et exportateurs, Mascate entend largement capitaliser sur sa position géographique stratégique ainsi que sur son énorme potentiel solaire et éolien.

Les derniers mois ont ainsi été marqués par une série d’initiatives pour le développement local de sa filière hydrogène. Annoncée en août 2021, l’Alliance nationale de l’hydrogène (Hy-Fly), qui réunit une dizaine d’acteurs publiques et privés, vise à formuler des recommandations concrètes relativement à la production, au transport ou encore à l’exportation d’hydrogène.

Plus récemment encore, en mars 2022, le sultan omanais Haitham Bin Tarik donnait des instructions, en Conseil des ministres, pour le développement rapide d’un cadre légal pour l’hydrogène en Oman ainsi que pour la création d’une direction dédiée au sein du ministère omanais de l’Energie.

Cette réunion autour d’Abdullah AL-ABRI, ancien directeur en charge des énergies renouvelables au sein de Petroleum Development Oman (PDO) et aujourd’hui consultant à l’Agence internationale de l’Energie (IEA), sera notamment l’occasion :

  • de comprendre les ambitions et la stratégie du Sultanat d’Oman dans le domaine de l’hydrogène ;
  • d’identifier les projets en cours et à venir ;
  • de poser directement vos questions et de faire éventuellement part de vos difficultés.