Services - Par filières - Task force Ville durable

Retour à la liste
    • Gérard Wolf
      Président de la task-force Ville durabe
      Président de Brics Access

      Contact dédié

      Informations

      Présentation de la task force
      Version mai 2018
      Task force Ville durable

      La task force Ville durable est aujourd’hui un vivier de 600 entreprises françaises, de toutes tailles, opérant sur l’ensemble de la « chaîne de valeur » de la ville (planification, programmation, construction, aménagement, services urbains, maintenance) et traitant tous les secteurs de l’urbain (transport, BTP & construction, énergie, déchets, eau, ville intelligente & connectée) avec une forte capacité de projection sur l’ensemble des marchés à l’international.

       

      Pousser des solutions françaises du développement urbain à l’international

      Les entreprises françaises bénéficient d’une expertise reconnue dans sa globalité. Elle se singularise d’offres concurrentes étrangères : exhaustivité de l’offre sur tous les segments de la ville, savoir-faire public-privé, offre compliant avec des processus exigeants de marchés publics, intégration de l’enjeu crucial de formation et de la RSE en privilégiant une approche long terme, adaptabilité de l’offre avec l’existant et la donne locale, etc.

      « Jouer collectif » pour porter des offres globales de la ville en apportant des solutions qui répondent à des problématiques très locales est une condition sine qua non de réussite pour gagner des marchés. C’est le rôle de la task force.

      Sa méthodologie d’actions : sourcer les besoins des autorités locales dans le monde et apporter des solutions collectives – startups, PME, ETI et grands groupes – concrètes, en valorisant l’ensemble de la chaîne de valeur de la ville. Cela passe également par une approche partenariale auprès de réseaux de décideurs locaux, de pôles de compétitivité, de clubs locaux de la ville durable, de clusters régionaux, etc.

       

      Quelle vision de la ville durable à la française

      La particularité de la ville durable « à la française » renvoie à son inclusivité :

      • Inclusivité environnementale d’abord. Les villes de demain seront décarbonées et compatibles avec les ambitions fixées par les Objectifs du Développement Durable (parmi les 17 ODD fixés par l’ONU, le numéro 11 est dédié à la ville). C’est aussi faire en sorte que les villes soient de plus en plus résilientes face aux aléas climatiques chaque fois plus nombreux et puissants.
      • Inclusivité économique. La ville est un pôle économique qu’il faut savoir rendre attractif. Créer de l’emploi et de la valeur, combattre l’exclusion sociale, favoriser des mobilités inclusives, réussir la transition numérique… sont autant de sujets qui y participent. Cette inclusivité économique passe aussi par la bonne formation des opérateurs locaux des infrastructures, garants de leur opérationnalité et d’une maintenance optimale.
      • Inclusivité sociale. La ville intelligente est avant tout un territoire de services et d’usages qui répond aux besoins fondamentaux de ses habitants. Le souci répété de rendre la ville accessible à tous ses résidents et de faire de l’usager le point de convergence des décisions participe à la construction de villes plus vivantes et servicielles.

      En définitive, il s’agit de construire une plateforme de solutions urbaines intégrées et respectueuses des écosystèmes locaux pour réussir le défi du développement urbain à venir.

      Pour cela, la task force organise son action autour de quatre piliers :

      • Conception & ingénierie – Penser la ville à la française en portant un soft-power intelligent qui allie maîtrise des métiers (ingénierie, construction) aux renforcements de capacités d’acteurs partenaires (mairie, entreprises, associations, ONG…)
      • Mobilités inclusives – Offrir une offre de mobilités adaptée aux usages
      • L’usager comme seul acteur majeur – Rendre la ville fonctionnelle et au service de l’habitant par une approche économe, locale et « user centric »
      • Savoir-faire avec – Placer l’écosystème local comme contrainte sine qua non de l’offre urbaine

       

      Quelle gouvernance de la Task Force

      La task force se structure autour d’un bureau composé d’un président et de six vice-présidents.
      Ce bureau, paritaire, se veut représentatif de l’ensemble de la « chaine de valeur » du développement urbain, ainsi que la réalité économique et industriel de la France (PME, ETI, grands groupes, et entreprises des territoires) :

      Contact dédié

      Informations

      Présentation de la task force
      Version mai 2018