Nos prochaines actions

  • Rechercher

Bahreïn - Délégation d’entreprises

lundi07octobre
jeudi10octobre
Manama & Koweït City Voir sur la carte

MEDEF International vous invite à participer à la délégation d’entreprises qui se rendra à Manama, Bahreïn puis à Koweït City, Koweït, du lundi 7 au jeudi 10 octobre prochains. (Départ le dimanche 06 octobre 2019).

Elle portera sur trois secteurs hautement prioritaires pour les deux pays :

  • Les infrastructures ;
  • Les énergies conventionnelles et renouvelables ;
  • La finance et la fintech
  • Bahreïn

Depuis plusieurs années, Bahreïn a mis en place un cadre législatif attractif permettant de se positionner comme une porte d’entrée vers les différents marchés du CCG et, en particulier l’Arabie Saoudite.

De nombreuses mesures favorables aux investissements ont également été prises afin de proposer un climat des affaires favorable et sécurisé : possibilité de détenir une société à 100 % par des capitaux étrangers dans la plupart des secteurs clés du pays,exonération de l’impôt sur le revenu pour les sociétés et les particuliers, exonération des droits de douane pour certains équipements industriels, etc.

Ce déplacement sera donc l’occasion d’échanger avec les autorités bahreïniennes au plus haut niveau sur la situation économique et financière du pays, de mieux comprendre ses ambitions de « hub » régional, mais aussi sa nouvelle politique industrielle et les priorités de développement du gouvernement dans le cadre de la « Vision 2030 » du Royaume.

  • Koweït

 Membre de l’OPEP, le Koweït dispose des cinquièmes réserves mondiales de pétrole(2,87 millions de barils/jour). Cette situation permet à l’Emirat de financer de vastes projets d’infrastructures et lui assure un très haut niveau de liquidités.

Afin de sortir de la dépendance au pétrole, l’Emir du Koweït a redéfini en 2017 les éléments d’une ambition de diversification économique appelée « vision 2035 » ou « New Kuwait ». L’objectif est de faire du Koweït un centre régional économique, commercial et financier de qualité mondiale, en modernisant sa gouvernance et ses infrastructures, notamment de transport, et en développant de nouveaux secteurs, comme l’aval pétrolier et les services.

Pour se faire, un programme d’investissements de 150Md USD a été engagé :

  • 50 Md$ dans le secteur des hydrocarbures ;
  • 35 Md$ dans le secteur des infrastructures de transports et de communications et de la ville ;
  • 35 Md$ dans les transports ; et
  • 30 Md$ dans la production d’électricité et l’amélioration de l’environnement.

Cette délégation permettra donc aux entreprises de mieux appréhender l’environnement local des affaires et de prendre toute la mesure des opportunités considérables d’investissements et de partenariats qui s’offrent à elles.