Services - Par Région du monde - Asie – France-Inde et sous-continent indien

Retour à la liste
  • Président
    M. Paul HERMELIN
    Président directeur général de Capgemini, Représentant spécial pour les relations économiques avec l’Inde

    Contact dédié

    Inde

    Le conseil de chefs d’entreprise France – Inde a été créé en 1989, dès l’origine de MEDEF International. Il est aujourd’hui présidé par M. Paul HERMELIN, président directeur général de Capgemini et représentant spécial pour les relations économiques avec l’Inde.

    Depuis presque trente ans, MEDEF International a su développer une relation nourrie avec l’Inde qui continue de s’intensifier, à la hauteur de ce pays désormais devenu l’économie émergente la plus dynamique au monde (prévision de 7,5% de croissance pour 2016-2017 selon le FMI). Cet immense marché de 1,22 milliards d’habitants se caractérise tout autant par ses opportunités que par sa complexité.

    Dans la cadre des actions du Conseil France-Inde, plus de cinquante opérations ont été menées en France et en Inde. En voici quelques temps forts récents :

    • MEDEF International a accompagné à plusieurs reprises les déplacements officiels du Président de la République française en Inde, par exemple en janvier 2016 à Delhi et Chandigarh,
    • Narendra Modi, Premier ministre indien, avait précédemment été reçu au siège du MEDEF en avril 2015, lors de sa première visite officielle en Europe pour promouvoir le « Make in India ». Ce vaste programme d’industrialisation vise à attirer davantage d’investissements, à combler les carences en infrastructures et à créer 100 millions d’emplois en Inde d’ici 2022.

    En cohérence avec les programmes sectoriels du gouvernement de M. Modi, le conseil de chefs d’entreprise met l’accent sur les nouveaux champs de coopération économique (outre les grands contrats stratégiques – défense, spatial, aéronautique) qui contribuent à un développement propre dans un esprit « COP 21 / COP 22 » : smart cities, énergies renouvelables, agro-industrie…

    En parallèle, les interactions directes au niveau des États fédérés se multiplient, afin d’acquérir une visibilité plus fine des opportunités, par exemple au Karnataka, Tamil Nadu ou Gujarat.

    Au cours des réunions, sont régulièrement traitées les questions relatives à (liste non exhaustive) :

    • les rapports entre État central et États fédérés (réglementation),
    • la capacité administrative et les marchés publics,
    • l’accès au marché (douanes),
    • la fiscalité,
    • l’acquisition des terres,
    • les grands programmes sectoriels du gouvernement et leur mise en œuvre,
    • les réformes en matière d’environnement des affaires (Good and Service Tax, libéralisation des IDE).

    En outre, les réunions et délégations organisées dans le cadre du conseil France-Inde sont l’occasion de contacts réguliers avec les communautés d’affaires nationales indiennes, en s’appuyant sur deux organisations patronales historiquement partenaires de MEDEF International : “Confederation of Indian Industry” (CII) et “Federation of Indian Chambers of Commerce and Industry” (FICCI).

    Contact dédié

  • Président
    M. Thierry Pflimlin
    Président de Total Global Services SAS

    Contact dédié

    Pakistan

    Le conseil de chefs d’entreprise France-Pakistan est présidé par Thierry PFLIMLIN, directeur général, Total Marketing & Services.

    Le Conseil a récemment reçu à Paris (septembre 2016) M. Ishaq DAR, ministre des Finances et des Affaires Économiques accompagné de M. Miftah ISMAIL, Chairman du Board of Investment et une délégation de chefs d’entreprises pakistanais.

    Sixième pays le plus peuplé au monde (192 millions d’habitants), le Pakistan connaît la croissance démographique la plus dynamique de la région, avec une classe moyenne grandissante (30 millions).  

    Avec un taux de croissance économique moyen de 4 % ces 3 dernières années, le pays, qui se situe au 46ème rang économique mondial, a pour ambition de se hisser au 25ème rang en 2025 et d’atteindre la catégorie des pays à revenu intermédiaires supérieurs.

    Malgré un environnement des affaires détérioré (classement au 144° rang /189 au classement Doing Business 2017 de la Banque mondiale), le Pakistan offre un régime des investissements attractif et des opportunités pour les entreprises françaises, principalement dans l’agroalimentaire, les infrastructures, la ville durable, les énergies renouvelables, le transport, le traitement des eaux et l’assainissement, la santé et les télécommunications.

    Le projet de corridor économique Chine-Pakistan (46 Mds USD) ouvre des perspectives pour les entreprises françaises.

    Contact dédié