Recrutement

RECRUTEMENTS EN COURS

UN/E ChARGE/E de PROJET EURASIE RUSSOPHONE

Poste à pourvoir fin août. Voir détails et modalités ci-contre

UN/E CHARGE/E DE PROJET ASIE DU SUD

Poste à pourvoir dès que possible. CDD 18 mois. Voir détails et modalités ci-contre

Un/e stagiaire « Appui au développement international des entreprises françaises »

À partir de fin août 2018, pour une période de 6 mois. ‪Voir détails et modalités de candidature ci-contre

Un/e ALTERNANT(E) GRAPHISTE / Monteur vidéo

A partir de fin août 2018 pour une période de 6 à 10 mois. Voir détails et modalités de candidature ci-contre.

 

TÉMOIGNAGES

 

Paul Gaspar, étudiant en relations internationales à Sciences-Po Paris ; stagiaire en 2018

« Étudiant en relations internationales à Sciences-Po Paris, j’ai développé un tropisme sur des régions du monde diverses (Asie du Sud-Est, Asie Centrale, Afrique australe et de l’est) et des secteurs spécifiques (banques de développement, ville durable) au cours de mes études. Mon stage à MEDEFI m’a permis de combiner mes centres d’intérêt et de rencontrer des acteurs spécialisés dans ces domaines, enrichissant mes connaissances et ma compréhension des enjeux politiques et économiques liées à ces thématiques.

En effet, MEDEF International offre aux stagiaires une porte d’entrée vers le monde de l’entreprise et des institutions publiques, en permettant un échange direct et facilité avec les représentants de grandes entreprises françaises, d’ETI et de PME, mais aussi avec les équipes des services économiques et de ministères, lors de réunions et de délégations. La constitution d’un réseau professionnel est un atout indéniable de mon stage à MEDEFI.

La possibilité de partir en délégation est un atout supplémentaire de ce stage. Pour ma part, j’ai participé à une délégation au Kenya et en Ethiopie et cet évènement a constitué un moment extrêmement formateur. Le niveau de représentation des participants et des interlocuteurs rencontrés est très élevé et l’immersion dans les rouages de la géoéconomie et de la politique est totale.

La diversité des missions confiées aux stagiaires (réunions, dossiers d’analyse géopolitique et économique, conférences extérieures, logistique) permet un stage immersif et intense, en phase avec l’actualité. La possibilité de travailler avec l’ensemble de l’équipe a été également très appréciable. Cela m’a donné l’opportunité d’affiner mes méthodes de travail et de développer mes « soft skills ».  »


Charles Marion, étudiant à l’Université Paris Dauphine, stagiaire en 2017 – 2018

« L’indépendance accordée aux stagiaires à MEDEF International est un véritable atout qu’il ne faut pas hésiter à exploiter, afin de faire de ce stage une expérience qui vous est propre et l’utiliser à votre avantage pour la suite de votre parcours.

En effet, bien que tous les stagiaires à MEDEF International aient les mêmes responsabilités, chaque stagiaire a l’opportunité de raccorder son stage à son projet personnel. D’abord, en se portant volontaire pour les missions portant sur les pays et filières qui l’intéressent le plus. Mais aussi grâce à la possibilité assez unique de nouer des liens directs avec des cadres d’entreprises dont l’activité correspond à ses intérêts et son projet professionnel. J’ai ainsi régulièrement été impliqué sur des opérations couvrant l’Asie, continent pour lequel j’attache un attrait particulier ; et j’ai pu créer des contacts avec des cadres de banques et grandes entreprises dont les métiers correspondent à mes intérêts professionnels.

A MEDEFI, j’ai pu compléter mon bagage académique en économie et finance, en y ajoutant une meilleure compréhension géopolitique des affaires internationales, une vision globale des secteurs porteurs selon les pays et régions, et une connaissance large des ETI et grandes entreprises françaises qui se développent à l’international. »

 


Hélène Feugier, étudiante à l’ESCP Europe ; stagiaire en 2016-2017

« Je suis ravie de ces 6 mois passés à MEDEF International. Ce qu’il est intéressant, je pense, de partager avec vous, c’est ce que j’ai apprécié et remarqué au cours de mon stage, et ce notamment par rapport à mes expériences précédentes. Au cours de cette année de césure, que j’ai prise après mes deux premières années à l’ESCP Europe et avant d’entrer en dernière année (Master 2), j’ai fait deux stages de 6 mois : le premier chez Safran, en Direction de la Stratégie et du M&A, et le second à MEDEF International. Auparavant, j’avais également fait un stage dans une start-up, Charlie Jasmin, ainsi qu’au Marketing International à la coloration chez Garnier, l’Oréal. Safran représente le grand groupe industriel par excellence. J’avais envie de découvrir l’industrie (peu commun pour un étudiant d’école de commerce et surtout pour une femme) et l’aéronautique m’attirait. Je travaillais au sein de la Direction de la Stratégie, mon travail était donc très analytique, il s’agissait de planification et d’anticipation (sur des sujets vastes tels l’aéronautique en 2050 ou encore le Big Data). À Medef International, 3 aspects m’ont tout particulièrement plu et caractérisent, à mon sens, l’activité même de « Medef-I » :

Le contact avec le monde de l’entreprise et les entreprises elles-mêmesOn a de réels échanges avec les entreprises françaises et leurs dirigeants qui partagent de nombreuses informations avec nous et ce facilement, du fait de la confiance, du professionnalisme et de l’efficacité dont ont su faire preuve les collaborateurs Medefi au fil des années. Ceci est très intéressant lorsqu’on est en stage et que l’on débute donc dans le monde professionnel. On acquiert une bonne vision de l’ensemble des entreprises françaises, de leurs activités et positionnements à l’étranger ainsi que des difficultés qu’elles peuvent rencontrer dans la mise en œuvre de leurs stratégies de développement. Je me suis rendue compte que le contact avec les entreprises, dont on bénéficie en travaillant à Medef International, est très important pour moi.

 

L’aspect géopolitique et économique du métier : Notre travail est très en prise avec l’actualité et on constate les répercussions des événements ou tendances macroéconomiques au niveau microéconomique c’est-à-dire au niveau des entreprises. Ayant fait deux années de classes préparatoires économiques (prépa ECS), je porte un intérêt particulier pour ces sujets-là.

L’aspect petite structure : Medef-I n’est pas une start-up à proprement parler mais en a de nombreuses caractéristiques. L’équipe est dynamique, jeune et flexible et chacun a un rôle bien spécifique, des responsabilités et apporte sa pierre à l’édifice. »