Kiosque

  • Rechercher
  • En 2011, je soulignais la « complémentarité exacerbée » de l’Europe, de l’Asie, des Amériques et de l’Afrique ; la nécessité pour nos entreprises d’être les plus présentes possibles sur ces terres de croissance, et d’adapter leur offre à ces marchés émergents. Cette tendance s’est confirmée en 2012. Se développer à l’international n’est plus seulement une condition d’avenir, c’est aujourd’hui vital.