Nos prochaines actions

  • Rechercher

Afrique du Sud - Ambassadeur de France en Afrique du Sud

lundi04septembre
France MEDEF 55 Avenue Bosquet 75007 PARIS Voir sur la carte
Catégories : Afrique, Ambassadeur, Afrique du Sud
S'inscrire

Réunion du conseil de chefs d’entreprise France-Afrique du Sud autour de M. Christophe FARNAUD, Ambassadeur de France en Afrique du Sud.

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à la réunion que nous organisons avec M. Christophe FARNAUD, Ambassadeur de France en Afrique du Sud, le lundi 4 septembre 2017, de 8h30 à 10h30 au siège du MEDEF – 55 avenue Bosquet, 75007 Paris.

Cette réunion intervient dans un contexte d’effritement accéléré de l’autorité du Président de la République, M. Jacob ZUMA, après sa décision, en mars dernier, d’opérer un remaniement ministériel pour se défaire de son ministre des Finances, M. Pravin GORDHAN. Principal garant de l’orthodoxie budgétaire aux yeux des investisseurs et des institutions internationales, ce dernier était en désaccord avec le Président, notamment sur la question de la probité, alors que les accusations de détournement de fonds publics et de collusion avec les milieux d’affaires à l’encontre de M. ZUMA s’accumulent.

Néanmoins, le Président a, pour l’instant, survécu aux motions de défiance du Parlement et devrait rester en place jusqu’à la Convention de l’ANC en décembre 2017. A cette occasion son successeur à la tête du parti sera désigné – M. Cyril RAMAPHOSA, vice-président et adversaire de M. ZUMA ou Mme Nkosazana DLAMINI-ZUMA, ex-femme du Président, qu’il soutient – qui sera également le candidat de l’ANC aux prochaines élections générales de 2019.

Pour autant, l’Afrique du Sud affiche des performances satisfaisantes selon les indicateurs de gouvernance de la Banque Mondiale, mais qui tendent à se dégrader notamment en matière de respect des lois (86e en 2015, soit un recul de dix places en un an). La criminalité et la corruption handicapent également l’environnement des affaires.

Enfin, sur le plan économique, la croissance sud-africaine devrait être positive en 2017 avec 0,8% (contre 0,3% en 2016 et 1,3% en 2015). L’activité agricole, touchée par la sécheresse en 2016, montre des signes d’amélioration grâce à des conditions climatiques plus favorables. Cette année, les projets d’infrastructures devraient soutenir la construction et le secteur industriel.

Cette réunion sera également l’occasion pour les entreprises participantes de présenter à l’ambassadeur leurs projets et faire partager leur expérience récente, tout en évoquant, le cas échéant, les obstacles rencontrés.

J’espère que vous pourrez vous joindre à cette rencontre et vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.