Nos actions passées

  • Rechercher

Bahreïn - Ambassadeur de France au Bahreïn

lundi10avril
France MEDEF - 55, avenue Bosquet 75007 Paris Voir sur la carte

M. Bernard Regnauld-Fabre et Mme Aude Robin-Mitrevski

Réunion Bahreïn

Catégories : Bahrein, Moyen Orient, Marché du Golfe

Rencontre autour de Bernard REGNAULD-FABRE, ambassadeur de France au Bahreïn et de Mme Aude ROBIN-MITREVSKI , chef de Service économique à Manama, le 10 avril 2017.

Chère Madame, Cher Monsieur,

MEDEF International a le plaisir de vous inviter à une rencontre avec M. Bernard REGNAULD-FABRE, ambassadeur de France au Bahreïn, le lundi 10 avril 2017 de 8h30 à 10h au MEDEF.

Après plusieurs années marquées par les tensions socio-politiques, cette réunion permettra de faire le point sur les évolutions à attendre dans les prochains mois, tant sur la scène politique que sur la place que le Bahreïn occupe dans son environnement régional. Nous écouterons également le point de vue de l’Ambassadeur sur les perspectives économiques et les opportunités d’investissement dans ce pays qui, malgré la persistance de confrontations confessionnelles, a su maintenir un certain niveau de croissance économique (2,1% en 2016).

En effet, le dynamisme du secteur de la construction a récemment compensé l’atonie du marché pétrolier. Très tôt conscient d’être moins riche en hydrocarbures que ses riches voisins du Golfe, le Royaume du Bahreïn a, en effet, mis en place dès les années 1980 une stratégie de diversification économique dynamique et efficace, reposant sur quatre secteurs principaux : l’aluminium, la pétrochimie, le tourisme (associé à des événements de prestige tels que le Grand Prix de Formule 1) et les services financiers. Le pays offre en outre une politique fiscale très avantageuse pour les expatriés et les investisseurs étrangers (0% d’impôt sur le revenu, 7% de prélèvements sociaux).

Magré une relation très privilégiée avec les Etats-Unis puisque Manama accueille le commandement de la Ve flotte et le Commandement central des Forces navales américaines, le Bahreïn semble se tourner de plus en plus vers la France afin de développer les relations économiques et commerciales bilatérales, dans une logique de diversification de ses partenariats.

Le pays s’est par ailleurs lancé récemment dans de vastes projets d’équipements et d’infrastructures, dont les entreprises françaises ont tout intérêt à tirer parti : développement du réseau de transport public (bus notamment), projet de construction d’un pipeline avec l’Arabie Saoudite, extension de l’aéroport de Manama, nouveaux investissements dans l’aluminium par l’entreprise ALBA, qui devrait ainsi devenir la plus importante au monde en termes de production.

J’espère que vous pourrez participer à cette rencontre et vous remercie de vous y inscrire avant le jeudi 6 avril 2017.

Je vous prie de croire, chère Madame, cher Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.