Nos actions passées

  • Rechercher

Afrique du Sud - AFD – Afrique

jeudi09mars
France 55, avenue Bosquet 75007 PARIS Voir sur la carte

L’Afrique subsaharienne constitue le champ d’intervention prioritaire du groupe AFD

Catégories : IFIS, AFD

MEDEF International a organisé une réunion de consultation sur la stratégie de l’Agence française de développement (AFD) en Afrique, autour de M. Jean-Pierre MARCELLI, Directeur Afrique de l’AFD, et de son équipe.

Présidée par M. Patrice FONLLADOSA, Président du Comité Afrique de MEDEF International et Président Directeur Général de Veolia Afrique et Moyen-Orient, cette réunion a réuni 145 participants dont près de 120 d’entreprises.

Cette réunion a été l’occasion de :

  • Développer une vision partagée des enjeux et défis liés à la mise en œuvre de l’agenda 2030 du développement durable en Afrique.
  • Recueillir les points de vue, attentes et expériences des entreprises pour enrichir la réflexion de l’AFD sur la nouvelle stratégie régionale.
  • Engager une discussion sur les défis à relever collectivement dans la mise en œuvre de projets ambitieux porteurs de bénéfices économiques, environnementaux et sociaux sur le continent.

L’Afrique subsaharienne constitue le champ d’intervention prioritaire du groupe AFD, premier bailleur bilatéral en termes de représentations locales (32 agences et bureaux couvrent 48 pays). En 2015, les financements du groupe AFD dans cette région ont atteint le volume record de 3,123 milliards d’euros, soit 45% de ses engagements à l’étranger. L’AFD intervient dans les pays d’Afrique subsaharienne à travers une palette d’outils d’aide au développement dont des prêts souverains (892 millions d’euros en 2015), des prêts non souverains (713 millions d’euros) et des subventions (174 millions d’euros).

L’AFD redéfinit au printemps son cadre d’intervention régional pour la période 2017-2021. L’AFD a retenu six objectifs opérationnels prioritaires pour l’Afrique :

  • Le renforcement du capital humain ;
  • L’essor de villes durables ;
  • La gestion et la préservation des ressources naturelles ;
  • Le désenclavement des territoires, des économies et des hommes ;
  • La sécurité alimentaire et le développement rural ;

Le développement des entreprises créatrices d’emplois.